L’effeuillage de la vigne

En cette fin printemps, les travaux de la vignes sont en cours et nos vignerons procèdent à l'effeuillage des vignes. Une pratique simple et écologique contre le botrytis cinerea

Vigne effueillée

L’effeuillage de la vigne

L’effeuillage a pour objectif d’enlever une partie des feuilles au niveau des grappes. Afin de limiter le risque de brulure sur les grappes, l’effeuillage est la plupart du temps réalisé sur une seule face, côté soleil levant. D’après l’Institut Français de la Vigne et du Vin, le stade optimal pour le réaliser est la nouaison (phase initiale de la formation du fruit). S’il est fait plus tôt, un risque de happer les grappes en formation; plus tard, les baies sont plus fragiles et donc plus sensibles aux blessures potentielles.

Vignes avant effeuillage

Vigne avant effeuillage

Vignes après effeuillage

Vignes après effeuillage

Pourquoi utiliser l’effeuillage ?

L’effeuillage permet d’améliorer l’état sanitaire des grappes en favorisant leur aération et la pénétration des traitements à l’intérieur du feuillage. Ces deux effets permettent de réduire le recours des pesticides en général et plus particulièrement les anti-botrytis. L’effeuillage favorise la synthèse des polyphénols (anthocyanes, tannins) sur les raisins rouges. Il permet d’augmenter les notes fruitées et de diminuer les aromes végétaux.

C’est une technique simple et écologique de lutte contre le botrytis cinerea. Grâce à elle, les coopérateurs de VINOVALIE n’utilisent que très rarement les traitements contre cette maladie.

Le botrytis cinerea, quels dangers pour la vigne ?

Le botrytis cinerea est responsable de dégâts (pourriture, moisissure) sur grappes entrainant une perte de récolte. De plus, il est à l’origine de problèmes organoleptiques comme des difficultés de fermentation et des odeurs moisies dans les vins.

botrytis sur grappe de Syrah
botrytis sur grappe de Syrah